La Maison des Projets accompagne tout habitant et association qui souhaite développer des initiatives citoyennes pour favoriser le vivre ensemble.
​​​​​​​
Issus de la volonté de la Ville de mettre à disposition des habitants des espaces permettant de jardiner, les potagers urbains (la commune a initié le jardin partagé de la Prairie de Madame en 2016) poursuivent l’objectif de permettre aux personnes vivant à proximité de disposer d'un terrain pour réaliser des cultures à des fins essentiellement vivrières, tout en permettant l’apprentissage de la vie collective et de pratiques respectueuses de l’environnement. Ces jardins potagers collectifs ouverts à tous dans la ville sont portés par les habitants, l’association « Ah l’asso du jardi’net » et sont soutenus par la Municipalité. Ils offrent la possibilité aux Lavelanétien(e)s de profiter d’un potager en centre-ville : chacun peut y apporter sa graine, entretenir le lieu et y cueillir des légumes. Cette initiative participe à la transition verte de la Ville, à créer du lien social et de la solidarité.Autre initiative, l’embellissement de la Ville par la mise en couleur des jardinières autour du rond-point central.

Maison des projets _8_.JPG
Maison des projets _9_.JPG
Maison des projets _10_.JPG

    
    Les jardins partagés privilégient le vivre ensemble, la permaculture…
    __________


Voici peu, nous sommes allés revoir les jardins partagés, rue Sainte-Rufine. Des jardins crées en mars 2018, par Aurélien Leca et « Ah l’Asso du Jardi’net ». Aujourd’hui, l’association compte une dizaine de membres actifs, tous amoureux de la nature, de la biodiversité et de ce petit coin de Lavelanet, autrefois jardin de la famille Roudière, et racheté depuis par la mairie.

Quand ils ont démarré leur projet de jardins partagés, les bénévoles de l’association ne s’attendaient pas à déblayer au moins de 2 tonnes de plastic, et pas loin de 3 tonnes 5 de déchets verts. Depuis, ce jardin devenu public a changé de physionomie… en permaculture, il favorise la biodiversité au cœur de la ville. Chacun gère son petit coin, et ensemble œuvrent pour les parcelles communautaires… Légumes, fruits,  diverses plantes médicinales : de la mélisse, de la bourrache, de la mauve, des oreilles d’âne (bouillon blanc) sont cultivés. Des Lavelanétiens ou des touristes viennent se poser ici, déjeuner, se ressourcer. Aurélien accueille les écoles Georges Sand et Lamartine, le centre de loisirs, et souligne : « les enfants adorent venir ici ; planter, récolter ». L’association fonctionne par le biais de dons ; dons de plans de particuliers, des fleuristes, de la mairie… Pour l’adhésion annuelle, pas d’argent, mais une participation sous forme de plans de légumes ou des plantes. En projet, le fleurissement des terrasses et l’accueil du jury départemental des Villes et Villages fleuris. L’an dernier, l’association a remporté le prix spécial du jury. « Une belle récompense pour le travail accompli par cette équipe de passionnés » glisse Marc Sanchez maire concluant : « cette participation citoyenne pour l’embellissement de Lavelanet est à souligner ; nous les remercions encore. »

Maison des projets _11_.JPG
Maison des projets _12_.JPG

    4 jardins sont aujourd’hui gérés et animés par les habitants
    __________


  • Prairie de Madame (jardins partagés avec une vingtaine de parcelles à la location).
  • Potager urbain de Lamartine (parcelle mise à disposition par la mairie, 300m² de terrain cultivé collectivement avec une charte de jardinage en permaculture, situé dans le centre-ville).
  • Jardin des Rives hautes (parcelle mise à disposition par la mairie, 1 000m² de terrain avec pur but d’y développer un potager collectif).
  • Jardin de pierre de Ste Rufine (situé sur les hauteurs de Lavelanet, le site a été rénové par des bénévoles et est depuis entretenu par l’association qui y a planté des plantes vivaces, mais aussi des petits fruitiers).


Un autre projet de jardins partagés est en cours de construction. Suite à la demande d’habitants de la cité la Marne, la mairie et le coordinateur jardins se sont rapprochés de ces habitants pour pouvoir répondre au mieux à leurs attentes et les accompagner dans la création de leurs jardins partagés. Il s’agit également de développer des actions/ateliers avec les enfants (écoles, centres de loisirs) autour de la biodiversité, du développement durable et de l’agriculture urbaine. Un coordinateur de l’ensemble de ces jardins a été recruté par la mairie pour faire vivre ces espaces et développer des ateliers de sensibilisation/formation.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.