Tribunes libres

Conformément à la loi du 27 février 2002, relative à la « démocratie et aux libertés », les différents groupes politiques du Conseil Municipal disposent d’un espace de libre expression dans le Mag’ de la Ville et sur son site Internet.
Le Conseil Municipal de Lavelanet est composé de deux groupes qui disposent chacun de leur espace d’expression dans cette rubrique :
● Bien vivre à Lavelanet et en Pays d’Olmes
● Lavelanet autrement
La tribune libre permet à toutes les tendances politiques représentées dans le Conseil Municipal de s’exprimer. Les textes de ces pages n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. 


TRIBUNE LIBRE "LAVELANET AUTREMENT" le 22.07.2022

C’est le 2 juin 2022 qu’un projet de location de la toiture du gymnase jacquard et de la toiture du centre multisports est présenté en Conseil municipal ; s’il aboutit, ces toitures de 600 m2 et 3500 m2 seront louées à une société privée pour y installer des centrales solaires photovoltaïques en vue de produire et de vendre de l’électricité. Il est annoncé que la location des toitures se ferait en contrepartie d’une soulte de 160 000 € pour l’année 2022 et qu’elle serait suivie d’une redevance au montant annuel non encore fixé. Le contrat durerait 30 années.
Le groupe minoritaire Lavelanet-Autrement a proposé une alternative. Notre position est très claire : OUI au développement des énergies renouvelables, mais nous militons pour qu’elles soient intégrées dans l’économie locale et qu’elles soient le support d’un nouveau modèle économique : préparer des projets solaires qui bénéficient directement aux habitants de Lavelanet et du Pays d’Olmes en nous projetant sur 30 ans.
Nous voulons une ville solaire dans une démarche de développement durable et au profit des lavelanétiens. Le solaire est une ressource énergétique qui peut se penserde façon collective pour aller dans le sens de l’indépendance énergétique de notre territoire.À ce jour le Pays d’Olmes a un taux d’indépendance énergétique d’à peine 14%  (source : rapport 2020 du syndicat d’électricité).
Louer ses toitures à un privé, c’est une démarche qui se faisait il y a 15 années en arrière lors du lancement de la filière photovoltaïque. L’actualité appelle d’autres démarches. Le Parc Naturel à Montels accompagne la coopérative ECLA’enr vers la production de 8 toitures privées et publiques, les collectivités peuvent apporter leurs toitures. Pas loin de nous, Jean Claude PONS le maire de Luc sur Aude est d’accord pour accueillir les élus de Lavelanet autour de sa centrale solaire citoyenne « 123 soleil » qui a été accompagnée par un développeur clé en main. La Région Occitanie veut être la première région à énergie positive et son antenne l’AREC Occitanie a déjà accompagné 52 territoires dans leurs stratégies énergétiques. Donc, des méthodes mobilisables, il y en a partout autour de nous.  Avec des modèles différents, pensés dans des concertations au niveau de chaque territoire.
Le projet présenté ressemble à l’histoire du textile en Pays d’Olmes ; grâce à la qualité de son eau, des investisseurs ont misé sur une industrie florissante à l’époque et ont emmené leurs richesses avec eux quand ils n’ont plus eu besoin des gens d’ici et que la rentabilité était plus intéressante ailleurs. Et maintenant la Communauté de Communes est dans l’obligation de financer la remise en état des friches laissées derrière eux.
Là c’est pareil. Nos toitures seront des sources d’enrichissement pour une société privée qui est ailleurs. Toujours le même schéma financier, aller chercher ailleurs alors que l’on peut faire par soi même.
Est-ce que l’actualité ne nous incite pas à aller vers de nouvelles prises de conscience ?
Industrie solaire ou économie locale solaire ? Nous souhaitons un projet initié, maitrisé et financé localement avec des retombées qui restent sur le territoire et qui permettraient à la commune et aux citoyens de limiter leurs dépenses énergétiques. Qui permettrait aussi de se poser ensemble des questions sur la destination de l’électricité produite : on la produit pour quoi faire ? Pour aller vers l’autonomie des bâtiments de la commune ? Pour aider, qui, comment ? Maitriser notre budget communal ? Pour vendre, à qui, à quel tarif ? Intégrer l’investissement de citoyens ?
On est déjà en retard sur notre réflexion et on hypothèque des toitures pour 30 années à venir. Cela veut dire aussi que si des avancées technologiques ont  lieu dans les 30 prochaines années, et c’est probable, leurs bénéfices seront encore pour … l’industriel, et non pour les citoyens et la commune ! 
Alors si nous avons voté contre ce projet, c‘est parce que nous espérons beaucoup mieux.C’est de notre responsabilité d’élu.es d’impulser ce mouvement vers des « circuits-courts » de l’énergie pour assurer notre approvisionnement et sécuriser notre fonctionnement. Être créatifs pour notre avenir.
 
Contact : facebook.com/lavelanet-autrement
Mail :contactpourmaville@gmail.com





logo bien vivre.png

TRIBUNE LIBRE "BIEN VIVRE A LAVELANET ET EN PAYS D'OLMES"

« Une et indivisible »
 
Voilà deux ans que nous nous sommes présentés à vos suffrages et que vous nous avez élus. Les promesses de campagne sont en voie d’être réalisées et de nombreux projets ont pris forme ou sont à l’étude. La crise sanitaire que nous avons traversée dès le lendemain de notre élection n’est pas encore terminée. Elle a retardé des dossiers, mais ne les a pas plongé dans l’oubli, bien au contraire, elle nous a laissé le temps de les appréhender et nous a permis de mener un travail de fond en parallèle de la gestion de cette crise.
 
À nos côtés, les agents de la collectivité, de tous les services de la ville, assurent un bon fonctionnement et se démènent pour offrir un service public de qualité.
 
La participation citoyenne reste une des grandes priorités de notre mandat. Avec la réouverture de la Maison des Projets, chacun peut venir participer à la construction de la cité de demain, apporter sa pierre à l’édifice du projet commun. D’ici quelque temps et comme nous l’avions promis, nous viendrons vous rencontrer dans vos quartiers, pour échanger ensemble, pour entendre vos besoins et pour co-construire à vos côtés les solutions.
 
Des projets audacieux portés par des entrepreneurs privés sont en train de sortir de terre et nous nous sommes donné comme mission de les accompagner au mieux et de dessiner autour de chacun d’eux une urbanité adaptée qui répondra au besoin de tous : réfection des abords, embellissement des espaces, fleurissement. Ces travaux et ces aménagements sont nécessaires pour redonner à notre ville son caractère accueillant et dynamique.
 
Les femmes et les hommes de notre équipe sont à pied d’œuvre et demeurent déterminés à poursuivre le grand projet de la ville « Lavelanet 2050 ». Unissons nos forces et nos combats pour cristalliser ensemble l’espoir d’une ville de Lavelanet en grand !
 
Pour une ville solidaire, culturelle, sportive et attractive, rêvons ensemble de demain, où nos enfants et petits-enfants écriront à leur tour Lavelanet en grand.
 
Franck FAREZ, pour l’équipe
« Bien vivre à Lavelanet et en pays d’Olmes »

21 février 2022


​​​​​​​TRIBUNE LIBRE "LAVELANET AUTREMENT"

Dans la vidéo « Lavelanet 2050 épisode 4 », des projets pour 2022 ont été présentés aux lavelanétiens. Nous avons retenu que les projets principaux en cours d’étude par la mairie sont :
-       Une aire de jeux pour enfants et un espace intergénérationnel en place de l’ancienne maison de retraite
-       Un espace de détente sur la nouvelle place du marché
-       Une halle sur les Sécoustous
-       Une aire piétonne et une aire pour les enfants place de Lattre de Tassigny
-       L’évolution du centre de santé municipal
-       La rénovation des toitures des bâtiments municipaux
-       Une deuxième année de pause des investissements urbains
Certains futurs investissements sont indispensables à l’avenir de notre commune. Notre groupe avait lui aussi prévu de « créer un parc de loisirs intergénérationnel sécurisé » en intégrant de l’arboriculture fruitière, du compostage collectif et des espaces dédiés aux animaux, ainsi qu'une « halle-marché aux Sécoustous ».
Même si elles sont différentes de celles dont nous rêvions, nous soutiendrons les initiatives et solutions proposées allant dans le sens de l’intérêt général. Nous défendrons l’idée que ces solutions se doivent d‘être exigeantes en qualité, répondre à une éthique, être maitrisées financièrement et surtout … ce qui nous tient à cœur, c’est que les usagers de ces lieux puissent donner leurs avis. Nous défendrons l’importance des consultations publiques : lieux des espaces de jeux, meilleurs équipements, modernisation du marché…
Trois autres sujets auraient mérité une place dans cette vidéo : la gestion des déchets ménagers dans les lieux publics qui reste un point noir de notre ville malgré une amélioration visible due aux efforts demandés aux agents de la mairie ; le verdissement de tous les espaces prévus à cet effet, jardinières, coins perdus, coins en attente .. et enfin, conformément à la loi, une petite place pour l’expression de l’opposition dans cette vidéo d’information générale. C’est déjà un appel, voire un rappel, pour la prochaine production …
Le groupe minoritaire LAVELANET-AUTREMENT
10 Février 2022