GESTION DES CIMETIÈRES
__________

 
Lavelanet compte trois cimetières sur son territoire ; le plus ancien au quartier de  Bensa, le second à Cambière et le dernier à Dreuilhe. Ils sont ouverts tous les jours au public. Les trois cimetières sont affectés à l’inhumation des personnes décédées sur le territoire de la commune, quel que soit leur domicile, des personnes domiciliées à Lavelanet, alors même qu’elles seraient décédées dans une autre commune ou des personnes non domiciliées, mais ayant droit à une sépulture de famille.

Différents secteurs sont organisés pour permettre les inhumations en pleine terre ou en caveaux, le dépôt d’urne au columbarium ou la dispersion des cendres au jardin du souvenir. Le cimetière de Cambière est doté d’un carré musulman. Toute demande de travaux dans les cimetières doit faire l‘objet d’une déclaration en mairie auprès de la Police municipale. L’accès aux cimetières en véhicule est réservé aux opérateurs funéraires. Des autorisations peuvent être accordées aux personnes ayant des difficultés à se déplacer.

Montage cimetières.jpg

Bensa                                                                                       Cambières                                                                      Dreuilhe

    Destination des cendres
    __________


Les cendres issues de la crémation du corps d'une personne décédée bénéficient de la même protection juridique que celle accordée à un corps inhumé. (Loi 2008-1350 du 19 décembre 2008 portant réforme de la législation applicable aux opérations funéraires).

Désormais, le dépôt d'une urne cinéraire dans une propriété privée n'est plus autorisé, ni le partage des cendres. Le dépôt dans une sépulture ou dans une case de columbarium, le scellement sur un caveau, ainsi que la dispersion au jardin du souvenir sont soumises à autorisation du Maire. En cas de dispersion des cendres en pleine nature, une déclaration doit être effectuée auprès de la Mairie du lieu de naissance du défunt.

 
    Reprise des concessions en état d’abandon
    __________


Certaines sépultures très anciennes ont cessé d’être entretenues, ce qui peut nécessiter leur reprise par la commune pour assurer la conservation et la décence des cimetières.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.