LE CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE (CCAS)
__________


Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Lavelanet œuvre au quotidien et propose un ensemble de prestations pour remédier aux situations de précarité ou de grande difficulté sociale. Le public Lavelanétien y est conseillé, orienté ou directement pris en charge pour bénéficier des services.

Pascale FERNANDEZ 
Téléphone : 05 61 01 00 59
Mail : fernandez.lavelanet@orange.fr


    Le CCAS gère, selon le Code de l’action sociale des familles, diverses prestations
    __________


Le CCAS participe à l’instruction des dossiers de demande d’aide sociale légale. Les prestations d’aide sociale légale sont des aides destinées à compenser certains déséquilibres financiers dus à la maladie, à la vieillesse ou aux handicaps des personnes aux revenus modestes. Les conditions d’attribution d’une prestation d’aide sociale résultent de dispositions législatives ou réglementaires. Le CCAS est chargé de constituer le dossier de demande et de le transmettre  au Président du Conseil Départemental pour instruction et décision. Le CCAS effectue le recensement et l’inscription sur le registre « Personnes fragiles » - Plan grand froid et plan canicule. Il permet au Maire, responsable de la mise en œuvre du plan d’alerte et d’urgence de faire intervenir les services de secours auprès des personnes inscrites. Le nombre d’inscrits sur ce registre est de 79 personnes : 82% sont des femmes. Le CCAS offre la possibilité d’obtenir une domiciliation aux personnes sans domicile fixe, en habitat mobile ou précaire, afin de leur donner la possibilité de recevoir du courrier pour accéder aux prestations et droits fondamentaux, mais également, de conserver des relations avec leurs proches. 60 personnes sont domiciliées au CCAS.

    Les missions relevant de l’action volontariste : l’aide sociale facultative
    __________


Les aides facultatives sont destinées aux familles défavorisées sur examen de la situation du demandeur et en fonction d’un barème arrêté par le Conseil d’Administration. Ces aides facultatives portent principalement sur l’électricité, le gaz, le fioul, le bois, les assurances habitations, le règlement des factures d’eau et assainissement et enfin les règlements des impayés de loyer. Les associations caritatives locales (Croix Rouge, Secours Populaire, Secours Catholique, les Restos du Cœur, Emmaüs) sont très présentes dans le champ d’action du CCAS.  Les usagers sont régulièrement orientés vers ces structures afin qu’ils y trouvent des réponses adaptées.

Le CCAS gère la Résidence Jean Miquel, soutient l’association « SOS Familles» et réalise un suivi des impayés d’énergie électrique afin d’éviter toute fermeture regrettable de compteurs.  Par ailleurs, il a mis à disposition des habitants des Jardins Partagés sur le lieu-dit « Prairie de Madame ». Enfin, le Centre communal d’action sociale réalise également des actions particulières auprès des habitants de la commune : colis de Noël distribués aux personnes âgées de plus de 70 ans ; goûter de l’Épiphanie offert aux résidents de l’EHPAD, ainsi qu’au club des aînés.


    L’Habitat indigne
    __________


Le Centre Communal d’action Sociale participe à la  lutte contre l’habitat indigne. Le repérage des habitations critiques est élaboré en partenariat avec le Service Logement du CIAS et les services du Bureau d’Études Expertises et Patrimoine qui établit des rapports de visite sur lesquels nous nous appuyons pour faire appliquer le pouvoir de police du Maire en matière de résorption de l’habitat indigne. Après des années de pratique sur ce terrain particulièrement sensible, nous avons obtenu de vrais résultats à Lavelanet pour décourager les marchands de sommeil.

    Veille sociale
    __________


Plan canicule / grand froid : pour bénéficier d’un accompagnement en cas du déclenchement du plan canicule / grand froid, pensez à vous inscrire sur le registre de la Mairie.

    Accessibilité des espaces publics
    __________


La plupart des bâtiments publics communaux sont aujourd'hui accessibles aux personnes handicapées.  Depuis plusieurs années, l’accessibilité de la voirie et des espaces publics est prise en compte dans tous les projets de rénovation. Cependant, des difficultés peuvent subsister dans certaines zones de la commune.

Les personnes rencontrant des difficultés de déplacement dans les rues de Lavelanet mobilier urbain gênant, trottoirs infranchissables, etc.) sont invitées à le signaler à l'Hôtel de Ville ou auprès des services techniques municipaux. Les demandes seront examinées au sein de la commission communale accessibilité, composée d'élus, de représentants de personnes handicapées et de personnalités qualifiées.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.