Le collectif d’habitants a vu le jour au début de l’année 2018. Il se réunit au moins une fois par mois à la Maison des Projets pour essayer d’impulser une nouvelle dynamique dans la ville et proposer des actions citoyennes à mettre en place. Camille Coste chargée de mission y reçoit également scolaires, centre de loisirs…

Outre le collectif d’habitants du centre ancien, des Lavelanétiens vivant au quartier de Bensa se sont rapprochés à l’initiative de la mairie,  de Camille Coste. Via le collectif, il leur a été proposé de réaliser un premier « diagnostic en marchant ». Une opération qui consiste à arpenter un territoire avec différents acteurs (habitants, professionnels, élus, associations…) pour mettre en relief les points faibles et les points forts et élaborer des propositions d’améliorations. À travers ce type d’action, le processus participatif est aussi important que les résultats obtenus. Il permet l’enrichissement des points de vue, des discussions informelles entre acteurs différents, la mise en marche d’une dynamique participative et partagée.

Les habitants se sont fortement impliqués dans la démarche proposée par la Maison des Projets tant dans la marche exploratoire que dans les retours écrits des observations. Ces habitants étant très attachés à leur quartier (certains disent « notre Bensa »), qu’ils considèrent de façon unanime comme agréable, de par son « âme et son originalité ». Cette démarche participative s’inscrit dans la durée afin d’envisager différentes perspectives, ou au contraire d’y renoncer ; et enfin, aboutir à des propositions concrètes d’amélioration des sites. Il s'agit d'assurer la transparence sur les actions possibles ou non à réaliser par les services concernés en fonction des propositions (faisabilité financière et technique).

Maison des projets _2_.JPG
Maison des projets _3_.JPG

    Projet BEC (Bensa en Chantier)
    __________


Un dispositif de concertation citoyenne porté par la Mairie en collaboration avec la Capitainerie et le CAUE. Grâce à cette démarche initiée par les habitants, municipalité et collectif ont appris à faire autrement. Les temps de rencontre et les actions menées lors de Bensa en Chantier ont permis aux résidents de s’exprimer et de voir se réaliser au fur et à mesure leurs propositions, leurs idées (sens unique, signalisation mise en place, création de jardinières...). Bruno Auge urbaniste, chargé d’étude au CAUE a salué « les partenariats noués. Très peu de communes vont aussi loin dans la démarche » a-t-il souligné.

Maison des projets _4_.JPG

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.