15/02/2021

Aujourd’hui, avec Mercédès Martinez , notre service communication lance une série de portraits de bénévoles. Il nous est apparu important, alors que nos associations sont en sommeil Covid oblige, de mettre en lumière ces femmes et ces hommes qui, bénévolement, donnent de leur temps, de leur gentillesse pour le bien de tous.
 
Mercédès Martinez a voué une partie de sa vie aux autres … Depuis 1982, la Lavelanétienne est sur tous les fronts, au service et à l’écoute des autres, dans nombre d’associations. Une vie de passion faite de rencontres, de lien social, de pâtisseries ou crêpes, car Mercédès  adore nous régaler, nous faire plaisir … Originaire de Melilla,  Mercédès est arrivée en France et plus particulièrement à Foix à l’âge de 6 ans en 1960. En 1980, elle s’installe à Lavelanet où ses trois enfants : Gérard, Élisabeth et Marie-Françoise suivront leur scolarité. Depuis 1982, Mercédès Martinez œuvre au sein du monde associatif. Elle commencera avec l’ancien Comité des fêtes présidé alors par Jean Besse (dit Jeannot) où elle «a appris à connaitre plein de personnes ». Parallèlement, elle donne un coup de main au Stade Lavelanétien rugby (elle participe encore dès qu’elle le peut), avant de devenir présidente de Fêtes et Loisirs à sa création (construction des chars pour nos fêtes). Mercédès fait partie de l’association « Raconte-moi Lavelanet » depuis sa fondation par Franck Farez (alors Lavelanet d’Hier à Aujourd’hui). Elle en assume aujourd’hui la co-présidence avec Raymond Miquel. L’engagement de Mercédès ne s’arrête pas là, car elle donne aussi de son temps à Player the Group (ses petites filles avaient débuté la danse au côté de Nicolas Ourgaud), au Comité de Bensa où elle préparait des crêpes pour les soirées gourmandes ou à la mairie pour l’organisation du gouter des aînés par exemple. « C’est avec plaisir » qu’elle aide, participe.  Cette année, Covid oblige, les membres de Raconte-moi Lavelanet n’ont guère l’occasion de se retrouver. « Nous gardons le lien via nos réseaux », explique Mercédès, « mais la présence physique nous manque, d’autant que notre association est très active. » Et en effet, atelier couture, spectacle de juillet, marché de Noël, fête de la Noisette, animation historique une fois l’an, congrès national de la FFFSH, participation à des défilés historiques, l’association est partie prenante de nombreuses manifestations culturelles. « De quoi nouer de solides amitiés durant tous ces moments de partage. J’y ai rencontré des gens formidables, une famille » glisse-t-elle émue aux larmes. Durant cette épidémie liée au Covid 19, la maison de Mercédès a été le point névralgique pour la confection des masques offerts par la municipalité à la population. Merci à elle pour son engagement, pour sa passion.
 

13735618_616386021897041_6777680951769315306_o.jpg
124165879_1505498936303591_3696760983823237705_n.jpg
13679986_626561977546112_3192941800612066934_o.jpg
25507938_764342177085941_6389545742037394715_n _2_.jpg

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.