09/09/2021

Lavelanet, aux origines du cinéma. C’est à Montreuil-sur-Bois, en 1897, dans le jardin d’un Lavelanétien, que fut construit le premier studio au monde : « l’Atelier A », entièrement dédié au cinéma. Georges Méliès l’un des grands noms de l’histoire du cinéma en France et dans le monde, l’avait équipé de tout le nécessaire pour réaliser ses films. L’histoire n’en a pas fini avec cette personnalité des origines du septième art, à qui l’on attribue la paternité des « effets spéciaux ». « Ses films de trucs » apparaissent dès la fin du 19ème siècle et mettent en œuvre les bases du cinéma de fiction.
La naissance à Lavelanet de Jean Louis Stanislas Méliès le 11 juillet 1815, père de Georges, peut amener la ville, à s’interroger sur la propre modernité du personnage. Bien des pistes nous y conduisent, le dix-neuvième siècle jetant toutes les bases du monde moderne. Si le développement des modes de déplacement (chemin de fer, voiture …) , ont permis à Jean Louis de partir effectuer son Tour de France comme cordonnier et de connaitre les succès que l’on sait, l’invention du cinématographe tel que le met en œuvre Georges Méliès, repousse un peu plus encore, les limites de l’ouverture au monde, allant jusqu’à nous conduire sur la lune, ce qui, au-delà le fantasme du début du 20ème siècle, deviendra, quelques décennies plus tard, une réalité…
Lors du week-end des journées du patrimoine européen, la ville fêtera cette histoire et remontera le temps …
couverture facebook.png