Tribunes libres

Conformément à la loi du 27 février 2002, relative à la « démocratie et aux libertés », les différents groupes politiques du Conseil Municipal disposent d’un espace de libre expression dans le Mag’ de la Ville et sur son site Internet.
Le Conseil Municipal de Lavelanet est composé de deux groupes qui disposent chacun de leur espace d’expression dans cette rubrique :
● Bien vivre à Lavelanet et en Pays d’Olmes
● Lavelanet autrement
La tribune libre permet à toutes les tendances politiques représentées dans le Conseil Municipal de s’exprimer. Les textes de ces pages n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. 

TRIBUNE LIBRE "LAVELANET AUTREMENT" le 30.01.2023

Vœux à la population du 26 janvier 2023
 
Conformément au droit d’expression des élu.es minoritaires, nous aurions du disposer d’un espace d’expression lors de la cérémonie des vœux du 26 janvier 2023, parce que notre commune a plus de 1000 habitants et parce que les vœux ont été l’occasion de diffuser des informations générales.
Voilà ce que nous avions préparé :
 
Pour les vœux du groupe minoritaire LAVELANET-AUTREMENT pour l’année à venir, nous avons choisi le mot Transition.  Nous l’avons décliné autour des 5 thèmes suivants :
 
-          la transition énergétique : la flambée du coût de l’énergie impacte chacun.e d’entre nous, y compris nos collectivités. Nous défendons l’idée qu’un engagement massif doit être engagé dans les économies d’énergie, dans le recyclage de l’énergie et dans la production d’énergies renouvelables : connaitre les fuites de nos bâtiments, rénover nos logements, construire des centrales solaires au bénéfice direct des lavelanétiens, récupérer les énergies perdues. Il est temps de s’y mettre, c’est un long chantier qui demande de la formation et de l’engagement.
 
-          la transition climatique : bien au-delà d’un mot à la mode, c’est aller vers une ville verte, une Lavelanet Verte avec davantage d’espaces verdoyants et de façades végétalisées en centre ville et autour de notre rivière, c’est aussi aller vers le soutien à de nouveaux projets économiques adaptés à ce contexte économique difficile et l’adaptation des activités existantes.  Par exemple lorsque des terrains communaux sont à la vente, cela a été le cas de 7 hectares le long de la rivière, nous soutenons l’idée d’y favoriser une activité autour des arbres fruitiers ou du maraichage. C’est la cas aussi des chantiers qui ne sont pas encore clôturés, par exemple l’idée d’organiser une place de marché dynamique et moderne, à l’abri des vents. D’autres idées ne manquent dans les associations diverses et multiples de notre ville. Là encore des formations pour tous seront les bienvenues.
 
-          la transition démocratique : c’est toujours une préoccupation de groupe minoritaire, et donc du seul groupe minoritaire que nous formons. Conformément à la loi, depuis 2022 notre groupe dispose maintenant de son espace d’expression sur le site internet de la mairie. D’autres espaces sont en attente comme les pages Facebook et l’ensemble des bulletins municipaux. Nous vous proposons de pouvoir assister depuis chez vous aux conseils municipaux que nous filmons et transmettons en direct, nous faisons notre travail de contrôle de la transparence de la vie publique et de respect des règles de la vie publique. Nous participerons cette année à une opération nationale intitulée « Démocratie Locale, changeons la donne » qui va établir un baromètre de la démocratie dans nos villes et villages et porter des propositions à nos parlementaires.
 
-          La transition des services publics sur notre territoire. Vous le savez, le centre de santé municipal va déménager. Nous appelons toujours à ce que le financement de nos médecins par les habitants de Lavelanet soit partagé au niveau intercommunal et nous demandons à ce que les nouvelles possibilités de financement proposés par la Région soient également étudiées.
 
-          Et enfin, poursuivre la transition déjà lancée dans la gestion des déchets. Selon les endroits de la ville, les résultats sont un peu, beaucoup ou pas du tout satisfaisants. Une nouvelle organisation avec des points de collecte enterrés va se mettre en place dans 5 lieux de la ville. Nous soutenons l’idée d‘organiser des points de collecte qui rassemblent l’ensemble des tris. Au 1er janvier 2024, le tri des biodéchets sera obligatoire, anticipons le et intégrons le d’ores et déjà dans les nouveaux points de collecte et sur les lieux publics. Nous soutenons aussi l’idée qu’un plan de communication auprès des habitants est une étape indispensable, non pas sur le ton de la morale, mais afin de faciliter à la fois la vie des habitants et la récupération de ressources recyclables.
 

Merci pour votre écoute et Nos meilleurs vœux à tous !
 
 


TRIBUNE LIBRE "LAVELANET AUTREMENT" le 19.01.2023

Plutôt chien ou plutôt caravane ?

Une première série de réunions de quartier vient de se clôturer pour l’année 2022 avec la rencontre des habitants sur la place du quartier chinois. Ici comme ailleurs les demandes des habitants portent sur l’état de la voirie et des trottoirs, les déjections animales, la vitesse de circulation dans les rues, la modernisation des espaces publics, leur propreté, leur fleurissement, le mobilier urbain, les jeux pour enfants etc. Les élus sont présents pour discuter tranquillement avec des groupes de 2 à 3 habitants qui donnent leurs idées sur les lieux qu’ils fréquentent.
Oui mais … au quartier chinois, Mr le Maire a clôturé la rencontre en servant un long discours d’information sur les réalisations de son équipe, sur les projets municipaux en cours et sur les projets privés qu’il a choisi d’accompagner.
La loi (article L2121-27-1 du CGCT) stipule que lorsque des informations générales sur les réalisations et sur la gestion du conseil municipal sont diffusées par la commune, un espace est réservé à l'expression des conseillers élus minoritaires. Cela vaut quel que soit le format de diffusion utilisé : papier, média, rencontres.
En plus de cette obligation légale, ce sont 2 points marquants qui ont motivé notre intervention et notre défense : Mr le Maire a déclaré qu’il n’était pas encore en campagne  mais qu’il allait bientôt l’être. Est-ce la raison pour laquelle il s’est autorisé à ponctuer son oraison d’une dizaine de « Nous, on fait. On est critiqué. Les chiens aboient et la caravane passe » distribués à notre intention ?
Gros, très gros malaise, ne trouvez-vous pas ? Petit rappel : la loi, toujours elle (code électoral), interdit que les réunions municipales soient détournées vers des usages de promotion électorale et nous y serons vigilants. Ce n’est pas aux deniers publics de la mairie de payer les campagnes électorales et leurs frais de réception.
« les chiens aboient » … comment décrire notre ressenti ? Alors c’est entendu, des chiens, c’est comme les humains, il y en a de toutes sortes.  Mais la brutalité qui est envoyée là dedans ? C’est le stade juste avant le ferme-ta-gueule ! C’est comme cela qu’on l’a reçu. C’est aussi vouloir créer une image immonde de notre groupe.
Nous, élu.e.s municipaux, travaillons sur les dossiers qui sont soumis à notre avis et à notre vote (quand même !), participons aux conseils municipaux à chaque fois que nos agendas professionnels nous le permettent,  exerçons notre rôle de contrôle, soumettons nos contre-propositions qui reflètent la diversité de pensées des lavelanétiens.nes, attirons l’attention sur des points litigieux ou novateurs (l’éclairage public, les diagnostics de bâtiments communaux, l’auto-production énergétique sur les toitures etc). Bref, le Pouvoir et son Contre-pouvoir, tout ce qu’il y a de plus normal dans une démocratie éclairée.
Malgré les évolutions légales, l’application du droit d’expression des élus.e.s minoritaires est une tâche fastidieuse sur Lavelanet. On avance, mais les avancées sont arrachées par la ténacité et la persévérance, et non par une conscience partagée, encore moins par l’enthousiasme.
La caravane passe … non, pour nous, ce sont des mots qui ne passent pas. Car la Liberté de s’exprimer et de proposer doit l’emporter par-dessus tout. Précieuse Liberté.

 
 
 

TRIBUNE LIBRE "BIEN VIVRE A LAVELANET ET EN PAYS D'OLMES"

Au fil du temps…Lavelanet 2050
 
Au fil du temps, la municipalité tisse les liens avec ses habitants. Des réunions de quartiers se sont tenues dans différents points de la ville, afin de renouer avec les échanges que les différentes crises sanitaires, sociales et diplomatiques auraient pu effiler. Il était temps de prendre le temps d'ourdir le fil de l'avenir. Que souhaitons-nous pour notre Ville, notre territoire ? Une ville unie et apaisée, mais aussi une ville dynamique et active. Notre projet de territoire s'écrit dès aujourd'hui, depuis hier et jusqu'à demain. Le futur se dessine avec vous lavelanetien.es : « Lavelanet 2050 ». 
 
Au cours de nos rencontres, des aspirations ont été partagées sur nombre de sujets : travaux, culture, embellissement de la ville, propreté, économie, environnement, économie d'énergie, transport, jeunesse, mobilité, enfance, habitat, santé. Le bien vivre ensemble, le bien vivre à Lavelanet. A la demande des habitants, les projets à venir ont été évoqués. La co-construction est d'ores et déjà engagée. La confiance que vous nous avez accordée aboutit peu à peu à un projet de territoire complet et durable. Hôpital, centre de santé municipal, cinéma, passerelles, sécurité et tant d'autres projets encore à venir. 
 
D'autres rendez-vous seront prévus afin de coudre le canevas d'un Lavelanet d'avenir, du Lavelanet comme on l'aime. Non pas d'un Lavelanet autrement. La première occasion nous sera donnée lors de la cérémonie des vœux du Maire et de son Conseil municipal afin de vous présenter la trame de notre programme pour la nouvelle année et, bien entendu, vous souhaiter le meilleur.
 
Dans cette attente, l'ensemble du groupe majoritaire vous souhaite d'heureuses fêtes de fin d'année et reste disponible, au plus près de vous.
 
Cécile PEREIRA 
Adjointe au Maire
Pour le groupe majoritaire 


TRIBUNE LIBRE "LAVELANET AUTREMENT" le 22.07.2022

C’est le 2 juin 2022 qu’un projet de location de la toiture du gymnase jacquard et de la toiture du centre multisports est présenté en Conseil municipal ; s’il aboutit, ces toitures de 600 m2 et 3500 m2 seront louées à une société privée pour y installer des centrales solaires photovoltaïques en vue de produire et de vendre de l’électricité. Il est annoncé que la location des toitures se ferait en contrepartie d’une soulte de 160 000 € pour l’année 2022 et qu’elle serait suivie d’une redevance au montant annuel non encore fixé. Le contrat durerait 30 années.
Le groupe minoritaire Lavelanet-Autrement a proposé une alternative. Notre position est très claire : OUI au développement des énergies renouvelables, mais nous militons pour qu’elles soient intégrées dans l’économie locale et qu’elles soient le support d’un nouveau modèle économique : préparer des projets solaires qui bénéficient directement aux habitants de Lavelanet et du Pays d’Olmes en nous projetant sur 30 ans.
Nous voulons une ville solaire dans une démarche de développement durable et au profit des lavelanétiens. Le solaire est une ressource énergétique qui peut se penserde façon collective pour aller dans le sens de l’indépendance énergétique de notre territoire.À ce jour le Pays d’Olmes a un taux d’indépendance énergétique d’à peine 14%  (source : rapport 2020 du syndicat d’électricité).
Louer ses toitures à un privé, c’est une démarche qui se faisait il y a 15 années en arrière lors du lancement de la filière photovoltaïque. L’actualité appelle d’autres démarches. Le Parc Naturel à Montels accompagne la coopérative ECLA’enr vers la production de 8 toitures privées et publiques, les collectivités peuvent apporter leurs toitures. Pas loin de nous, Jean Claude PONS le maire de Luc sur Aude est d’accord pour accueillir les élus de Lavelanet autour de sa centrale solaire citoyenne « 123 soleil » qui a été accompagnée par un développeur clé en main. La Région Occitanie veut être la première région à énergie positive et son antenne l’AREC Occitanie a déjà accompagné 52 territoires dans leurs stratégies énergétiques. Donc, des méthodes mobilisables, il y en a partout autour de nous.  Avec des modèles différents, pensés dans des concertations au niveau de chaque territoire.
Le projet présenté ressemble à l’histoire du textile en Pays d’Olmes ; grâce à la qualité de son eau, des investisseurs ont misé sur une industrie florissante à l’époque et ont emmené leurs richesses avec eux quand ils n’ont plus eu besoin des gens d’ici et que la rentabilité était plus intéressante ailleurs. Et maintenant la Communauté de Communes est dans l’obligation de financer la remise en état des friches laissées derrière eux.
Là c’est pareil. Nos toitures seront des sources d’enrichissement pour une société privée qui est ailleurs. Toujours le même schéma financier, aller chercher ailleurs alors que l’on peut faire par soi même.
Est-ce que l’actualité ne nous incite pas à aller vers de nouvelles prises de conscience ?
Industrie solaire ou économie locale solaire ? Nous souhaitons un projet initié, maitrisé et financé localement avec des retombées qui restent sur le territoire et qui permettraient à la commune et aux citoyens de limiter leurs dépenses énergétiques. Qui permettrait aussi de se poser ensemble des questions sur la destination de l’électricité produite : on la produit pour quoi faire ? Pour aller vers l’autonomie des bâtiments de la commune ? Pour aider, qui, comment ? Maitriser notre budget communal ? Pour vendre, à qui, à quel tarif ? Intégrer l’investissement de citoyens ?
On est déjà en retard sur notre réflexion et on hypothèque des toitures pour 30 années à venir. Cela veut dire aussi que si des avancées technologiques ont  lieu dans les 30 prochaines années, et c’est probable, leurs bénéfices seront encore pour … l’industriel, et non pour les citoyens et la commune ! 
Alors si nous avons voté contre ce projet, c‘est parce que nous espérons beaucoup mieux.C’est de notre responsabilité d’élu.es d’impulser ce mouvement vers des « circuits-courts » de l’énergie pour assurer notre approvisionnement et sécuriser notre fonctionnement. Être créatifs pour notre avenir.
 
Contact : facebook.com/lavelanet-autrement
Mail :contactpourmaville@gmail.com




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Porro labore architecto fuga tempore omnis aliquid, rerum numquam deleniti ipsam earum velit aliquam deserunt, molestiae officiis mollitia accusantium suscipit fugiat esse magnam eaque cumque, iste corrupti magni? Illo dicta saepe, maiores fugit aliquid consequuntur aut, rem ex iusto dolorem molestias obcaecati eveniet vel voluptatibus recusandae illum, voluptatem! Odit est possimus nesciunt.


logo bien vivre.png

TRIBUNE LIBRE "BIEN VIVRE A LAVELANET ET EN PAYS D'OLMES"

« Une et indivisible »
 
Voilà deux ans que nous nous sommes présentés à vos suffrages et que vous nous avez élus. Les promesses de campagne sont en voie d’être réalisées et de nombreux projets ont pris forme ou sont à l’étude. La crise sanitaire que nous avons traversée dès le lendemain de notre élection n’est pas encore terminée. Elle a retardé des dossiers, mais ne les a pas plongé dans l’oubli, bien au contraire, elle nous a laissé le temps de les appréhender et nous a permis de mener un travail de fond en parallèle de la gestion de cette crise.
 
À nos côtés, les agents de la collectivité, de tous les services de la ville, assurent un bon fonctionnement et se démènent pour offrir un service public de qualité.
 
La participation citoyenne reste une des grandes priorités de notre mandat. Avec la réouverture de la Maison des Projets, chacun peut venir participer à la construction de la cité de demain, apporter sa pierre à l’édifice du projet commun. D’ici quelque temps et comme nous l’avions promis, nous viendrons vous rencontrer dans vos quartiers, pour échanger ensemble, pour entendre vos besoins et pour co-construire à vos côtés les solutions.
 
Des projets audacieux portés par des entrepreneurs privés sont en train de sortir de terre et nous nous sommes donné comme mission de les accompagner au mieux et de dessiner autour de chacun d’eux une urbanité adaptée qui répondra au besoin de tous : réfection des abords, embellissement des espaces, fleurissement. Ces travaux et ces aménagements sont nécessaires pour redonner à notre ville son caractère accueillant et dynamique.
 
Les femmes et les hommes de notre équipe sont à pied d’œuvre et demeurent déterminés à poursuivre le grand projet de la ville « Lavelanet 2050 ». Unissons nos forces et nos combats pour cristalliser ensemble l’espoir d’une ville de Lavelanet en grand !
 
Pour une ville solidaire, culturelle, sportive et attractive, rêvons ensemble de demain, où nos enfants et petits-enfants écriront à leur tour Lavelanet en grand.
 
Franck FAREZ, pour l’équipe
« Bien vivre à Lavelanet et en pays d’Olmes »

21 février 2022


TRIBUNE LIBRE "LAVELANET AUTREMENT"

Dans la vidéo « Lavelanet 2050 épisode 4 », des projets pour 2022 ont été présentés aux lavelanétiens. Nous avons retenu que les projets principaux en cours d’étude par la mairie sont :
-       Une aire de jeux pour enfants et un espace intergénérationnel en place de l’ancienne maison de retraite
-       Un espace de détente sur la nouvelle place du marché
-       Une halle sur les Sécoustous
-       Une aire piétonne et une aire pour les enfants place de Lattre de Tassigny
-       L’évolution du centre de santé municipal
-       La rénovation des toitures des bâtiments municipaux
-       Une deuxième année de pause des investissements urbains
Certains futurs investissements sont indispensables à l’avenir de notre commune. Notre groupe avait lui aussi prévu de « créer un parc de loisirs intergénérationnel sécurisé » en intégrant de l’arboriculture fruitière, du compostage collectif et des espaces dédiés aux animaux, ainsi qu'une « halle-marché aux Sécoustous ».
Même si elles sont différentes de celles dont nous rêvions, nous soutiendrons les initiatives et solutions proposées allant dans le sens de l’intérêt général. Nous défendrons l’idée que ces solutions se doivent d‘être exigeantes en qualité, répondre à une éthique, être maitrisées financièrement et surtout … ce qui nous tient à cœur, c’est que les usagers de ces lieux puissent donner leurs avis. Nous défendrons l’importance des consultations publiques : lieux des espaces de jeux, meilleurs équipements, modernisation du marché…
Trois autres sujets auraient mérité une place dans cette vidéo : la gestion des déchets ménagers dans les lieux publics qui reste un point noir de notre ville malgré une amélioration visible due aux efforts demandés aux agents de la mairie ; le verdissement de tous les espaces prévus à cet effet, jardinières, coins perdus, coins en attente .. et enfin, conformément à la loi, une petite place pour l’expression de l’opposition dans cette vidéo d’information générale. C’est déjà un appel, voire un rappel, pour la prochaine production …
Le groupe minoritaire LAVELANET-AUTREMENT
10 Février 2022